Elle était fébrile. Elle était inquiète. Et elle ne comprennait rien du tout. Elle se demandait parfois pour quelle raison elle se réveillait en sursaut en pleine nuit, couverte de sueur, avec la tête peuplée d'yeux noirs. Envôutants, ensorcellants. Et complètement troublants. Ils ne la quittaient pas. Every single time she just closes her eyes, she just sees those eyes. Et ce qui l'énervait le plus: elle ne se rappellait pas du tout de lui. Pour quelle raison, por quoi il lui arrivait tout ça à une écervelée comme elle. Elle n'y savait rien à rien, elle ne savait que se faire la dure, la distante, la mystérieuse, la difficile. Et lorsqu'il s'agissait de s'approcher de quelqu'un pour de vrai, le laisser percer sa coquille et entrer dans elle, elle était peureuse et elle s'enfuyait toujours. Mais elle sentait... elle pensait... elle...

 

Patrick descendit du taxi et regardât autour de lui. Il était bourré à cette heure de l'après-midi. comment se verront-ils, comment la reconnaîtra t-il? Et puis, il sourit: Eva, simplement, elle était INCONFONDABLE.Il ne comprennait pas d'ou venait son assurance, mais il savait qu'il la reconnaitrait. Et justement, lorsqu'il se préparait à traverser la route, distrait avec le va-et-vient des véhicules, son regard se dirigât à un endroit en particulier, juste en fâce de lui, de l'autre côté de la route. Ce corps, ce visage, ces yeux, cette bouche, ce sourire... Et lorsque la voiture passât... ooohh, ces jambes !!!!!

Elle sourit, il sourit. Elle était debout, près d'une haie de bougainvillers. Elle portait une mini robe moulante fleurie de rose et blanc, des sandales à talons et ses cheuveux au vent. Elle était juste à croquer... Patrick dût se retenir de toutes ses forces pour ne pas courir ver elle et....

-Salut Patrick

Elle le dit avec un large sourire. Elle rit un peu et ajoutât après:

-Je ne l'oublierai plus jamais ce nom

-Bonsoir Eva. Comment tu vas?

-Bien... Pardon, pardonne-moi mon oubli. Ce soir-là a juste été une folie. Et j'ai connu tellement de gens... je ne me rappelle de personne, je te l'assure. Et...

-Ça va, c'est bon... Ya pas de problèmes. C'est ce qui arrivent toujours avec les belles filles: elles sont trop sollicitées

Elle sourit et baissât la tête. Troublée. Complètement troublée. Et Patrick se rendit compte.

-Alors, où est-ce qu'on va?

-Ça t'importe de marcher un peu? Ya un petit bar près d'ici et... j'aime bien.

La soirée fut incroyable, ils rirent, bavardèrent beaucoup, et il tombât plus amoureux d'elle que jamais. Plus que ce qu'il crût cette nuit là, à la foire. Plus que ces jours de cauchemars qu'il pensait devenir fou. Elle était beaucoup plus que ce qu'il avait jamais imaginé... Et plus que ce qu'il imaginerait en mille vies.

Ce fût le début de quelque chose qui les prit complètement au dépourvu. Un déferlement de sentiments, passion, attraction, attirance, sensualité... ce fût le début de quelque chose de trop grand pour qu'ils arrivent à comprendre, à imaginer... ce qui commençait à peine.


cuadro cuba2