Elle se rappellait de lui, oui, elle se rappellait de lui. C'était tout ce dont il avait besoin. Si elle ne l'avait pas oublié après ces jours, bon; il était presque sûr que "les choses" allaient bien pour le moment. Il avait la gorge sèche. À travers le combiné, il ne pouvait controler son pouls, ses émotions... Il l'écoutait comme si "elle" était la... le trésor le plus précieux, le plus inestimable de l'univers. Si à travers du combiné, il se sentait mourir peu à peu en l'écoutant, Patrick se demandait sérieusement que fera t-il lorsqu'il l'aura fâce à lui. Il se perdit dans ses explications. Il ne saurait dire de quoi ils parlèrent, mais il était enchanté: Elle était amusante, ingénieuse, tranquile, adorait rire... Et son rire était comme une douce chanson à ses oreilles.

Et plus ils causaient, plus il était perdu. Ça ne pouvait continuer ainsi... surtout pour lui, il en avait assez. Il ne dormait pas, il avait perdu du poids, il n'avait envie de rien du tout... sauf de la voir, l'écouter, la contempler... N'importe quoi; mais la voir... Juste une segonde, juste un moment... mais la voir, être avec elle. La voir.

-... Tu vis où Eva?

 

-... Ben... je vis à Nkolbisson, après le carref nvlle route et avant le carref nkolbisson

-À Nkolbisson? Et... pourrait-on se voir ce soir ou... demain... je sais pas, mais...

Il soufflât un peu, prit son courage à deux mains, et d'un trait, il se jettât à l'eau:

-Tu aimerais prendre un pot avec moi quelque part?

-Ben, oui; bien sûr....Où et quand?

Elle posât doucement la question. comme si elle le caressait avec sa voix

-Je sais pas trop. Si tu acceptes, je t'assure que je vais ou tu veux.

-Bon, ben, ya un joli, caché et coquet petit bar ici près de chez moi. Si tu peux te déplacer, je t'en serai très reconnaissante. Et en plus, je devrais savoir comment je te reconnais. Comment tu iras vêtu?

-Un jean's et un tee'sh bleu, des tennis blanches et la casquette. Tu la reconnaîtras surement.

Ils rirent ensemble de la blague. Se dirent au revoir. Et raccrochèrent en même temps.

Patrick était exultant: Il l'avait. Son premier Rendez-Vous avec Eva, sa Eva. Il ferait mieux de bouger son cul et de faire trop vite. Pour rien au monde, il n'aimerait arriver en retard en ce premier RV.


cuadro cuba2