inspiration
Rochelle est au premier carrefour de sa vie. Du moins celui dont elle est pleinement consciente pour la première fois dans sa vie. Après une longue relation de presque 10 ans, elle se trouve de nouveau célibataire. Les premières nuits ont été terribles pour elle: le lit, trop grand, trop froid, toujours... Tellement qu'elle prit goût au fauteuil du salon, devant la tv. Il lui paraissait plus acceuillant, plus intime. Et puis un soir, elle éteint la tv et fût au lit. Sans y penser, elle dormit toute la nuit. Le lendemain, ce fût tout, sujet clos. Après, sa vie intime, que non le sexe. Pour ça, elle n'avait pas de problème, même pas à chercher; elle pouvait se le procurer elle-même: elle savait comment se toucher, se caresser, se donner du plaisir. Mais toute seule, c'est bien pour un moment... mais après il te manque des calins, des papouilles, des bisoux de bonjour, bonsoir et bonne nuit, des bras chaux qui t'enlassent: Un peu de chaleur humaine. Les nuits redeviennent encore plus solitaires après ces brefs moments de rencontre adulte. 

 

Pendant qu'elle se réadapte à la vie de jeune femme célibataire indépendante et moderne, le temps s'écoule lentement et opère son miracle. De temps en temps, elle se rend compte qu'elle pense à lui de moins en moins. Et qu'elle est capable de vivre sans sa présence dans sa vie. Elle sourit de plus en plus aux autres hommes, elle se rend compte qu'elle est ouverte, qu'elle veut séduir et être coquine. Elle sait que maintenant, elle peut se permettre de souffler, jouer, choisir. Elle peut choisir. Rochelle se rend compte de tout ça car elle ne le faisait pas avant: Elle a changé.

Un fou après-midi au nord de l'Espagne, on était samedi. Terminé le boulot, elle est sortie faire un tour et boire un verre. Quand elle fermait la porte de sa chambre d'hotel ce soir là, elle avait une idée en tête: elle sera quelqu'un d'autre ce soir. L'avantage de son boulot est qu'elle pouvait creer n'importe quel personnaje. Et ce soir, elle serait "Shadow".

Shadow cachait ses yeux de panthère derrière des ray-band noirs. Ses longues jambes étaient dans un jeggin noirs aux zips dorés sur les fesses. Un top à dos ouvert doré et noir découvrait son joli tattoo. Des salons bleu klein et une pochette de la même couleur complétaient son look. Elle avait prévu 100 euros pour SA soirée à elle, parcequ'elle le valait bien. Au jazz-club de l'hotel, l'offerte est assez intéressante, mais un peu ennuyeuse. Elle prit place sur une des chaises de la barre et demandat au serveur un margarita pendant qu'elle allumait une cigarette. Elle se mit à observer le scénario avec attention. Elle était concentrée à siroter son margarita quand elle sentit une forte présence près d'elle. Elle doit s'avouer qu'elle se crispât un peu au début car il l'avait prise au dépourvu. Le fort accent français qu'elle écoutât losqu'il passait sa commande a piqué sa curiosité: peut-être breton, peut-être français basque, marsellais, niçois??? 

-Bonsoir Mademoiselle

Elle s'est retournée lentement vers la présence et la voix d'un accent chantant et changeant selon l'humeur et la situation. Intéressant!!!

-Bonsoir Monsieur

-Me permettez-vous de vous offrir un verre?

-Merci, c'est gentil. J'ai déja un verre... mais j'accepte volontiers le votre. Après celui-ci. Merci à....

Elle le regardât d'un air interrogateur

-Kriss

-Shadow

-Shadow: merveilleux nom, merveilleux dos, merveilleux tattoo.... Tout le reste est-il aussi merveilleux?

-Quel reste exactement?

-Je peux prendre place près de vous?

-Oui, bien sur

-Enchanté shadow, c'est un plaisir de te connaitre

-Enchantée; répondait-elle pendant qu'elle serrait la main qu'il lui offrait: elle était grande et chaleureuse. Son deuxième verre était servi. Elle portât un toast:

-Santé. Pour la soirée.

-Pour toi et pour cette rencontre

Son toast la laissât sans voix pour un moment due à sa spontanéité. Cela lui a beaucoup plu.

-Tu fais quoi ici toute seule et toute belle? Depuis que tu es sortie de l'ascenseur du lounge, tous les yeux sont sur toi

-N'exagère pas, ya quand même une bonne moitié qui le fait pas

Il se mit à sourire. Elle se quittât les ray-band et les gardât dans sa pochette. Ses yeux soulignés de bleu et sa bouche rouge mat laissairent kriss muet pour une seconde. Elle s'est rendue compte du fait de la lueur de ses yeux, elle brillait d'une autre manière; et en plus son sourire s'élargit visiblement.

-Alors kriss, tu fais quoi dans ta vie?

-Je suis architecte promoteur immobilier; spécialisé dans les villas de campagnes et les hotels-auberges. Et toi?

-Je suis écrivain, spécialisée en écriture libre et littérature moderne.

-Beaucoup plus intéressant que ma profession

-Si tu le dis...

-Belle, intélligente et modeste

-C'est ta façon de flirter kriss, me couvrir de mots doux à écouter?

Il rougit violemment et se mit à bouger sur son siège, un peu embarrassé.

Elle sourit à voir la lutte avec lui même sur son visage, puis il décidât d'être juste lui.

-Désolé, je suis quelque fois maladroit socialement

-T'inquiètes pour ça, ça nous arrive à tous. J'aime bien que tu ais pris l'initiative, que tu te sois approché. C'est quelque chose que j'apprécie.

En buvant une gorgée de son margarita, Rochelle pensait que la nuit sans doute promettait. Il était assez mignon le mec, et shadow lui plaisait vraiment bien. Du moins physiquement. Il ne cessait de la dévorer des yeus

-Ton tatouage est trop mimi. il a une signification, une explication?

-Merci, oui, c'est ma symbologie.

-Ta symbologie?

-Oui, chaque symbole est un aspect de mon carectère.

-Délicieux. Et quels sont-ils?


cuadro cuba2